Amalya

  • A propos :

    I was born and raised in Nashville, TN. I don't plan on leaving anytime soon. I have the best family in the world. I have the best friends in the world. I love playing in this band. I'm saved by the blood of Jesus Christ, and I want to love everyone as best as I can!

  • Instruments joués :

    drums, guitar, pianno, violin

  • Influences musicales :

    C Minor - mewithoutYou, For Me This Is Heaven - Jimmy Eat World, 747 - Kent, Hyperballad - Bjork, Le Matin - Yann Tiersen, Street Spirit [Fade Out] - Radiohead, Green Grass Of Tunnel - Mum

Site officiel de la chanteuse Amalya

« Amalya… Il était une voix »

Sans le savoir, la mère d’Amalya scelle le destin de sa fille en choisissant de lui donner le nom d’une des plus grandes chanteuses portugaises…

Bercée par la musique afro-américaine, ses parents se souviennent qu’à 4 ans déjà, elle ne pouvait s’empêcher de chanter. C’est alors tout naturellement qu’elle intègre des chorales, qu’elle prend des cours de piano et qu’elle apprend la guitare en autodidacte.

En grandissant, Amalya élargit son univers musical. A ses disques d’Otis, Aretha, Etta et Tina, s’ajoutent ceux de Janis Joplin, Prince, Alanis Morissette et Tracy Chapman.

Grâce à des parents baroudeurs (Maroc, Espagne, Canada, Belgique…), elle se construit une identité vocale, musicale, riche et éclectique.

A 20 ans, elle pose ses valises en France.

Elle intègre plusieurs groupes gospel, funk, soul et collabore avec Eyejack, Lucenzo, Khaled, Sexion d’Assaut et DJ Abdel.

En 2008, elle remporte l’édition du Sankofa Soul Contest, référence de la scène soul parisienne.

Cette expérience est pour Amalya, une véritable révélation. Passionnée, elle décide d’en faire son métier.

A partir de 2011, elle foule les planches de l’Alhambra, du Comedia et de Bobino avec Swinging Life. Elle rejoint aussi l’orchestre de Danse avec les Stars sur TF1 pour 3 saisons.

En 2012, séduite par le concept « The Voice », elle tente l’aventure et ira jusqu’en demi-finale avec à la clé une tournée des Zéniths de France.
En 2013, elle chante « J’avance » avec le rappeur Dry sur son album.

Cette même année, Maître Gims la signe sur son label Monstre Marin Corporation, chez Universal. Son premier single, produit par Skalp, « La fin du conte » sort le 8 décembre 2014.

Depuis 2014, elle partage son temps entre la nouvelle comédie musicale Black Legends, la nouvelle revue de Franco Dragone au Lido, les tournées de Danse avec les Stars, Stars 80 et la préparation de son premier album prévu pour 2016.

Clip Ladies And Gentlemen - Amalya

Amalya - La fin du conte

Découvrez nos autres talents...